You are currently viewing L’alternance à Bruxelles, que faut-il retenir ?

L’alternance à Bruxelles, que faut-il retenir ?

  • Post author:
  • Post category:News

L’alternance, c’est quoi ? Quels sont les opérateurs de formation en alternance à Bruxelles ? Quelles formations ? Quelles obligations pour l’entreprise ? Quels soutiens financiers ?


L‘alternance, c‘est quoi ?

L’alternance est une méthode pédagogique d’apprentissage d’un métier pour un jeune (de 15 à 25 ans) qui combine une formation générale/théorique et une formation pratique. La première est dispensée par une école ou un centre de formation à concurrence de 1 à 2 jours et la deuxième se fait directement en entreprise, à concurrence de 3 à 4 jours.

De nombreuses entreprises pratiquent déjà l’alternance car c’est une manière de trouver des futurs collaborateurs via une formation pratique directement en entreprise. Pourquoi pas vous ?

Qui forme en alternance à Bruxelles ?

Les opérateurs de formation pour ce type d’apprentissage sont tantôt le Service Formation PME (SPFPME), tantôt les Centres d‘éducation de formation en alternance (CEFA).

Depuis octobre 2017, une cellule  » alternance «  a été mise en place au sein d’Actiris (Office régional bruxellois de l’emploi). Concrètement, cette cellule soutient les entreprises à trouver un jeune en alternance pour répondre à leurs besoins de recrutement ! Elle peut également vous informer sur les plans d’embauches et les incitants financiers existants. Votre contact : Ann Van den Avijle (Consultante Alternance, Select Actiris, avandenavijle@actiris.be).

Quelles formations ?

Dans le secteur de l’industrie technologique, il existe les formations suivantes :

CEFA Anderlecht CEFA Bruxelles Ville SFPME
Aide électricien X X
Métallier X
Électricien – automaticien X
Complémentaire en maintenance d’équipements techniques X
Technicien en climatisation et conditionnement d’air X
Électricien-Bobineur X
Frigoriste X
Infographiste X
Technicien en maintenance d’appareils électrodomestiques X
Technicien – Réparateur en mini- et micro-ordinateurs X
Ferronnier X
Métallier soudeur X
Peintre industriel X

 

Quelles obligations pour l‘entreprise ?

Contrat d‘alternance. Concrètement, si vous décidez d’accueillir un jeune en alternance, vous devez contracter un contrat d’alternance qui définira la formation, établira la rétribution mensuelle, les cotisations ONSS, les frais de déplacement (en fonction de votre commission paritaire), …

Rétribution mensuelle forfaitaire minimum (montant indexé annuellement) :

– Niveau A : 265,64 euros
– Niveau B : 375,64 euros
– Niveau C : 500,03 euros

Agrément de l‘entreprise. La réglementation prévoit que l’entreprise doit recevoir un agrément de la part de l’opérateur de formation pour accueillir un jeune en alternance (formulaire). Cet agrément apporte la preuve que vous disposez du matériel nécessaire pour la bonne formation à ce métier, que vous êtes répertorié dans la Banque carrefour des entreprises, que vous répondez à vos obligations sociales et fiscales, que vous avez désigné un tuteur au sein de votre entreprise. A savoir que pour le tuteur, il existe à Bruxelles des soutiens financiers : des réductions ONSS tuteurs (pour 2017 et 2018) qui seront remplacées par des primes tuteurs (2018-2019).

Soutiens financiers à partir du 1er juillet 2018 :

À Bruxelles, sont prévus des soutiens financiers :

  • Une prime « employeur » pour les tuteurs d’un montant de 1.750 euros/an/tuteur qui accompagne un à 4 jeune en alternance pour une période de 6 mois (dossier à introduire auprès d’Actiris).
  • Une prime « jeune » pour une formation d’au moins 4 mois chez le même employeur à condition qu’il termine avec fruit son année de formation et avec un maximum de 3 demandes. La prime s’élève à 500 euros pour la première et deuxième demandes et 750 euros pour la troisième demande.

Référence : Arrêté du gouvernement de la région Bruxelles Capitale du 7 juin 2018, MB du 19.06.2018.

Intéressés par l’alternance ?

Découvrez les différentes formations en alternance